• T comme TAMBOUR afficheur et autres employés municipaux

    Fin du 19ème siècle, il y a à Frouzins cinq employés municipaux : l’instructeur militaire, le secrétaire de mairie, le tambour afficheur, le garde champêtre et le monteur de l’horloge.

    Le tambour afficheur est une sorte de crieur public chargé de d’annoncer à la population et au son du tambour les nouvelles importantes, les activités à venir. Il collait également les affiches municipales sur les panneaux réservés à cet effet.

    T comme TAMBOUR afficheur et autres employés municipaux

    Le 12 juin 1896 lors des délibérations municipales de Frouzins, on apprend que le tambour afficheur actuel touche 80 francs annuels pour creuser les fosses au cimetière (il a donc cette tâche supplémentaire)  ; il demande 150 francs. 80 francs est peut-être trop bas mais 150 francs est trop élevé d’après les délibérations. Le Conseil municipal va donc chercher un autre tambour afficheur fossoyeur

    Quant au garde champêtre, Joseph Pujol, il semble toujours d’après les délibérations du 12 juin 1896, qu’il ait commis de nombreuses irrégularités et incorrections dans son service ; il est donc suspendu de ses fonctions pendant un mois.

    Dominique Coussergue le remplace au vu de son honorabilité de ses anciens services dans l’armée.

    Finalement il ,semblerait qu’au vu de l’hostilité active du sieur Pujol à l’égard de la municipalité et du fait qu’il passe son temps à s’occuper de ses bêtes et travaux sur sa propriété au lieu de travailler, il soit relevé définitivement de ses fonctions.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Annick H.
    Lundi 26 Juin à 02:57

    Dans mon petit village de Lorraine, on l'appelait un appariteur.

     

      • Mardi 27 Juin à 10:28

        Merci pour l'information, je ne connaissais pas ce terme

        Bien à vous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :