• Tout sur le n° SOSA

    Comment classer ses ancêtres quaand on se retrouve avec une dizaine puis une centaine puis des centaines d'ancêtres?

    Il faut les numéroter d'une façon ou d'une autre. Il existe pour cela plusieurs méthode.

    Michel Eyzinger a mis au point en 1590 une nimérotation ascendante reprise par Jérôme de Sosa en 1676 puis par Kerule von Stradonitz au XIXe siècle et qui s'appelle aujourd'hui la numérotation Sosa - Stradonitz.

    Le principe :

    • Chaque ancêtre a un numéro invariable
    • La numérotation part de la personne dont on fait l'ascendance, c'est le de-cujus qui porte le numéro 1
    • Son père porte le numéro 2 et sa mère le numéro 3
    • Le numéro 4 est son grand-père paternel, le numéro 5 sa grand-mère paternelle, le numéro 6 son grand-père maternel et le numéro 7 sa grand-mère maternelle.
    • Et ainsi de suite ...
    • Un chiffre pair désigne toujours un homme, un chiffre impair une femme sauf bien sûr le numéro 1 qui est un homme ou une femme
    • Le numéro d'un père est le double de celui de son enfant
    • Le numéro d'une femme est celui de son mari plus 1
    • Le numéro d'une mère est le double de celui de son enfant plus un

    Dans mon cas, mes enfants sont les de cujus et portent le n°1

    Leur père a le n°2 et moi, leur mère, le n°3. Mon père sera le n°6 et ma mère le n°7 et ainsi de suite.

     

    Attention : un ancêtre peut avoir plusieurs n° sosa s'il s'agit d'un implexe.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :