• Frouzins

    Le thème du ChallengeAZ 2017 concerne Frouzins

    Je vous invite à aller lire les 26 articles rédigées sur mon village

    Bonne lecture !

  • J'ai relevé sur le monument aux morts de Frouzins 20 noms de frouzinois morts pendant la guerre 14/18.

    J'ai voulu en savoir plus sur leur vie, leur mort et j'ai donc entamé des recherches sur chacun d'eux. Je n'ai pas terminé mais je vous livre l'état de mes recherches

    Les Frouzinois morts à la guerre 14/18

     

    Les Frouzinois morts à la guerre 14/18


    votre commentaire
  •  

    Paul est né le 14 décembre 1892 à Frouzins

    Il était cultivateur

    Il savait lire, écrire et compter

    Ses parents étaient François, cultivateur né le 14 décembre 1870 à Eaunes, décédé le 29 avril 1959 et Eugénie NATOL, née le 3 octobre 1873 à frouzins

    Il était soldat au 15ème RI, 9ème compagnie

    Il est décédé le 15 décembre 1914, tué à l'ennemi en Belgique à Wijtschate - Ypres - Province de Flandre occidentale

    Il avait 22 ans

    MORT POUR LA FRANCE

    Son frère Auguste, né le 15 mai 1896, cultivateur puis roulier en 1929, a contracté un engagement volontaire de 4 ans le 14 janvier 1915; il est nommé brigadier en 1917 et maréchal des logis le 24 avril 1918; croix de guerre étoile de bronze; 267è RA; domicilié à St Simon en 1927. Il sera rappelé le 3 septembre 1939.

    Sa tante Marguerite PONS (27/11/1871 eaunes - 1/6/1904 frouzins) s'est mariée avec François Labat GASTON, frère de Paul Labat GASTON mort à la guerre. François a été condamné le 18/7/1907 par le tribunal correctionnel de toulouse à un mois de prison pour coups et blessures volontaires et réciproques ; 133ème RI T en 14, 19ème régiment des dragons le 10/2/1918; réside à Nice en janvier 1919 et à Bazu en février 1919

    je n'ai pas encore leur registre matricule

    Son oncle Jean PONS né le 13 août 1880 à Muret a fait la guerre aussi. il est cultivateur à Frouzins et a épousé le 9 janvier 1906 à Frouzins  Claire COMMINGE née à Seysses le 13/9/1880; 10ème régiment de dragon en 1904, cavalier 1ère classe; passe au 23ème RA en 1917.

    Paul Denis PONS

     


    votre commentaire
  •   

    Pierre est né le 27 mars 1883 à Cugnaux

    Il était cultivateur en 1903 et négociant en vin

    Il avait les yeux bleus, les cheveux châtains et mesurait 1m67; il avait une fossette au menton

    Il savait lire, écrire et compter

    Ses parents se prénommaient Antoine, né vers 1856, propriétaire à Cugnaux et Dominiquette Fénasse, ménagère, née vers 1863

    Il s'est marié à Frouzins avec Anna Clamens (13/10/1884 frouzins-1934); ils ont eu Antoine le 3 février 1911 : ce dernier sera vétérinaire, épousera Suzanne Lavit, institutrice et mourra le 26 juin 1995 à Civray (86)

    Il faisait partie du 96me RI

    Il est parti au front le 27 avril 1914 et est mort le 30 juillet 1915 à Minaucourt, lieu dit Beauséjour dans la Marne, tué à l'ennemi.

    Il avait 32 ans

    MORT POUR LA FRANCE

     

    Pierre VIDAL


    votre commentaire
  •  

     

    Auguste est né le 20 novembre 1876 à Frouzins

    Il était cultivateur

    il avait les yeux châtains, les cheveux bruns, et mesurait 1m64

    Il sait lire, écrire et compter

    Il a épousé Françoise DELHOM (née le 21 janvier 1976 à Bérat)  le 21 février 1903 et ont eu Marie Charlotte  Victorine le 21 juillet 1904 à Frouzins. Elle épousera Guillaume BERDEIL en 1922 et mourra le 22 octobre 1982 à Frouzins

    Les parents d'Auguste s'appelaient Guillaume, propriétaire cultivateur, décédé le 6 août 1890 à Frouzins et Marie MONTEGUT, née vers 1848 à Peyssiès et décédée le 4 janvier 1911 à Frouzins

    Incorporé au 126ème RI le 13 novembre 1897; rappelé le 3 aloût 1914 dans le 133ème RI puis dans le 500ème RI le 1er juin 1918

    Il est mort le 19 octobre 1919 à Frouzins. Il avait 43 ans

    Il n'est pas mentionné qu'il est mort pour la France ; il ne figure pas non plus sur la liste des morts et disparus de la guerre établie le 1er avril 1920 ni sur le Livre d'or de Frouzins. Mais il est mentionné sur le monument aux morts. Il est donc fort probable qu'il soit mort, certes après la guerre, mais malgré tout de ses blessures de guerre

    Citation : "bon soldat dévoué et discipliné au front depuis octobre 1914; a occupé pendant 3 ans les tranchées de 1ère ligne; a pris part aux combats d'Ammertzwiller le 27 janvier 1915, de Couvrage en Alsace le 19 juillet 1916. Les 14/15 juillet 1918 en Champagne a fait la liaison entre els sections traversant plusieurs fois les tirs de barrages ennemi. Croix de guerre".

    Son futur gendre, Guillaume BERDEIL a fait la guerre lui aussi. Incorporé au 78ème RI le 18 décembre 1914, puis au 106 ème bataillon de chasseurs à pied le 12 août 1915, disparu le 17 juin 1916, prisonnier interné au camp de ?, rapatrié le 20 décembre 1918; Il sera affecté à la poudrerie de toulouse le 11/9/1939

    matricule Auguste OLIERES

     


    votre commentaire
  •  

    Bertrand est né le 21 février 1891 à Frouzins

    Il était boulanger

    Ses parents se prénommaient Jean François, né le 25 août 1951 à Frouzins , décédé le 30 janvier 1927 à Frouzins, boulanger et cultivateur et Françoise BIASSOU, née le 18 mars 1857 à Frouzins et décédée le 1er juin 1922 à Frouzins

    Ses cheveux étaient blonds cendrés, ses yeux bleus clairs et il mesurait 1m71

    Il savait lire, écrire et compter

    Il a été incorporé le 1er octobre 1912 au 80ème RI

    Il fut réformé temporairement pour périastite chronique du fémur le 12 novembre 1913 puis il est reconnu apte au service auxiliaire.

    Il passe dans la réserve de l'armée le 1er octobre 1914

    Il est évacué pour maladie le 20 octobre 1915

    Il a la rougeole le 27 février 1915 à Lézignan

    il est atteint de la fièvre typhoïde le 20 octobre 1915

    Il est incorporé au 147ème RI le 4 mai 1916.

    il est tué à l'ennemi le 8 août 1916 à Estrées dans la Somme

    Il avait 25 ans

    Ses cousins, Léon, Dominique et Guillaume BERGOUGNAN mourront eux aussi à la guerre

    Un autre cousin, Jean marie BERGOUGNAN, propriétaire né le 11 septembre 1874 à Muret partira aussi à la guerre 14/18 mais en reviendra vivant: 9ème régiment d chasseur en 1895 et en 1914; il mourra le 1er octobre 1945.

    Son beau frère, Charles FABRE, marié le 19 novembre 1918 à Françoise Marie Raymonde, chemisière (6/4/1886 frouzins-1/1/1966 frouzins) a fait la guerre 14/18 également; il est né à Issendolus dans le 46 le 7 février 1891; cultivateur; 23è RA le 22 août 1916, 60è RA le 4 janvier 1917, 218è RA le 29 décembre 1917; mis en congé illimité le 13 juillet 1919 car un frère disparu et aîné de 3 frères sous les drapeaux; brigadier le 10 juillet 1918; reviendra vivant à Frouzins

    Bertrand Charles Julien BERGOUGNAN

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique