• Journal d'un curé de campagne au 17ème siècle - 5 - Description du presbytère

     

    description du presbytère

    Journal d'un curé de campagne au 17ème siècle - 5 - Description du presbytère

    Ancien presbytère de Rumegies converti en maison et situé 95 rue Alexandre dubois

    « La maison est bâtie sur 600 de terre qu’on appelle le presbytère. […] Le puit est fort mal placé au milieu du jardin. Ce même puit a foncé et péri en 1692. Il est vrai qu’on dira qu’on a fort mal fait en le rebâtissant au même endroit. On s’en est aussi repenti, mais voici pourquoi on l’a laissé là : le puit étant foncé, en le refaisant à la même place on gagnait puisqu’on reprenait les mêmes matériaux, de même temps on faisait le trou. C’était où perdre les matériaux qui sont extrêmement de prix ici ou faire plusieurs trous pour un, ce qui aurait coûté encore beaucoup davantage, puisque personne n’en a voulu faire les frais, si ce n’est le curé.

     

     […] Pour ce qui est presbytère, il était pendant Monsieur le Grand bien planté ; mais comme il fut trois ans malade, obligé d’entretenir un desserviteur, on dit qu’il était pauvre et qu’il fut obligé de faire abattre les arbres du jardin pour chauffer. Cela est pardonnable quand il faut. Ensuite le successeur en a planté partout où il manquait. Quelques malveillants, quelques mécontents libertins les ont venu de nuit tous couper, en 1688, le 25 novembre. [….]

     

    Il y avait une méchante haie de fuseau et de noir cerisier entre le labeur et le petit jardinet ; on en a planté une de charme avec deux cabinets aux deux debouts (extrémités) […]

     

    Pour ce qui est de la boulangerie il y avait une cheminée de terre qui faisait chaque fois craindre pour le feu. Dans le temps qu’on rebâtissait le puit on a de même temps abattu la cheminée de terre pour en faire une de briques".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :